Mes 5 conseils pour ne plus avoir tout le temps faim.

Mis à jour : nov. 6


Avez-vous envie de manger ou avez-vous vraiment faim ?

La faim donne lieu à des signaux bien particuliers: creux dans l’estomac, gargouillis dans l’intestin, léger coup de fatigue et baisse d'attention . A côté de ça, bien d’autres choses peuvent générer des envies de manger, mais qui ne sont pas de vraies faims...

Mes conseils pour les gérer.

1.Ecoutez votre ventre.

A force d'obéir aux contraintes horaires et de consommation de type « mangez 5 fruits et légumes par jour » ou « ne sautez jamais de repas », on ne fait qu’y penser et a tout le temps envie de manger.

Résultat, on mange tout le temps, sans plaisir, sans faim véritable et sans ressentir un rassasiement quelconque.

Je vous recommande d’écouter vraiment votre faim et d'apprendre en détecter les signaux corporels.

2.Arrêtez avec les aliments interdits.

Que vous suiviez un régime drastique ou que vous fassiez simplement attention à votre ligne, vous êtes dans un état mental de restriction. On diabolise certains aliments, comme le chocolat, qu’on s’interdit de manger.

Résultat, on en a tout le temps envie, et multiplie les risques de craquer, avec la culpabilité qui s’ensuit.

Je vous recommande de vous défaire de vos interdits et apprendre à les considérer comme tout autre aliment.

3.Cessez de manger vite... et mal.

Une fois son repas terminé, on a encore envie de manger car en fait, on n’en aura pas assez profité. On a mangé la télévision allumée, en discutant au téléphone.

Résultat, on ne laisse pas le temps à la sensation de satiété de s’installer et mange plus que sa faim... et sans fin.

Je vous recommande de ne faire rien d'autre que manger quand vous mangez, dans le calme, en « pleine conscience », en portant attention au goût de votre plat et à vos sensations alimentaires (faim, appétit, satiété, rassasiement).

4.Réduisez les portions.

On nous a appris qu’il fallait toujours finir son assiette et qu'on ne pourrait avoir de dessert si ce n'était pas le cas.

Résultat, on mange plus que sa faim, on croit avoir davantage faim qu'on ne le ressent vraiment.

Je vous recommande de réduire les portions; soit en prenant un plus petit plat, soit, en laisser un petit peu dans l'assiette.

Cette 2ème option vous apportera un sentiment de satisfaction énorme.

5.Essayez de ne plus grignoter vos émotions.

On grignote toujours des petites choses sucrées entre les repas, mais ce n’est pas vraiment la faim. En réalité, on mange nos émotions : stress, tristesse, ennui, joie, fatigue, colère, etc.

Je vous recommande d'essayer de percevoir quelle émotion vous motive et quelles sont les pensées qui l'accompagnent.

Avez-vous vraiment besoin d'avaler quelque chose ou pouvez-vous prendre patience en attendant que ces émotions et ces pensées s’évacuent d’elles-mêmes... ?

Tout s'apprend, manger équilibré aussi.

#repas #habitudes #grignotage

Recevez ma newsletter

 Lauren Azoulay

 (+972) 50 307 6126

(+33) 6 11 28 04 96

                                                                      laurenazoulay@me.com