Ces erreurs qui ne font pas perdre de poids.


Un certain nombre de règles sont fréquemment adoptées pour perdre du poids. Mais souvent, elles n'aident pas et sont voire totalement contre-productives. Voici les principales erreurs à éviter.

Supprimer tous les gras

C’est souvent le réflexe numéro un pendant un régime. Mais si les huiles de friture sont effectivement à proscrire, «les bons gras» sont eux indispensables au bon fonctionnement de l'organisme. Ils favorisent en effet le métabolisme des vitamines solubles dans les graisses. Ne pas s'évertuer à déjeuner une salade sans vinaigrette car elle est indispensable au transit intestinal et sans elle, on perd les vitamines de la salade, dommage !

Ma recommandation: privilégier les huiles de noix, lin ou d'olive que l'on achète de bonne qualité, avec l’indication «première pression à froid». Elles deviennent l’ennemie de la silhouette lorsqu’elles ont été portées à haute température.

Éradiquer les sucres

Là encore, c'est une question de bien choisir entre bons et mauvais sucres, plutôt que de tout supprimer. Ceux nécessaires à l’organisme doivent avoir un indice glycémique bas. On les trouve pour la plupart dans les végétaux, fruits et légumes. Ce sont les sucres dits "raffinés" qui font grossir. Ma recommandation: fuir surtout les saveurs sucrées, comme les sodas.

Boire peu pour éviter la rétention d'eau

Non, l'eau ne favorise pas la rétention de liquide dans le corps. La rétention d’eau vient d'une inflammation, qui elle-même provient d'un déséquilibre du pH de notre corps. En clair, pendant la digestion, certains aliments acidifient notre organisme, quand d'autres ont un effet contraire. Ma recommandation: ne surtout pas se priver pas de boire, mais pas trop pendant les repas. Car sinon, on risque de remplir son estomac trop vite et de se sentir rassasiée à tort pour grignoter une heure après.

Manger beaucoup de protéines

Viandes, volailles, poissons, œufs et produits laitiers... Certes, ils sont pauvres en sucre. Mais ils sont gras, et plus ils le sont, plus ils sont acidifiants. et demandent des associations particulières. Ma recommandation : opter pour des protéines légères, de type poisson blanc ou volaille.

Ne jurer que par le 0%

Des saveurs, ainsi que des additifs sont ajoutés aux produits allégés pour pour compenser la perte de goût et sont donc moins bons sur le plan nutritionnel. Même principe pour les céréales du petit-déjeuner qui sont portées à très haute température pour être transformées en flocons et qui voient donc leur valeur nutritionnelle appauvrie. Au final, on a besoin d'en manger plus pour être nourrie et on prend du poids. Ma recommandation : ne pas jurer que et même éviter le 0% qui ne fera que dérégler le comportement alimentaire. Et pour le petit-déjeuner , opter pour un peu de bon beurre de baratte sur du pain au levain qui nourrira sans qu'on ait à le tartiner en grande quantité.

Sauter des repas

Zapper le déjeuner pour mincir plus vite conduit souvent à engloutir des tartines de quelque chose à 17 heures, quand le ventre crie famine. Sauter des repas entraîne une fatigue et une prise alimentaire plus importante lors du repas suivant. Et on aura tellement faim qu’on ne prendra pas le temps de mâcher les aliments. Ma recommandation : manger quand on a faim avant tout, tenter de maintenir des horaires réguliers pour les 3 repas et surtout prendre le temps de mâcher et de manger.

Se priver d’un groupe d’aliments

Tant qu'il y aura des privations, le classique effet yoyo ne disparaitra pas. Car mincir n'est pas synonyme de privations, il suffit juste d'écouter sa faim et de faire des associations judicieuses afin de respecter l'équilibre acido-basique de l'organisme. À partir du moment où l'on élimine un groupe d'aliments pendant une certaine période, le corps fera du stock dès qu'on lui en redonnera. Ma recommandation: penser d'abord rééquilibrage du métabolisme, la minceur viendra en conséquence...et en récompense :-)

#repas #comportementalimentaire #grignotage #régime

66 vues

 (+972) 50 307 6126

(+33) 1 77 5O 84 OO

                                                                      laurenazoulay@me.com