Peut-on supprimer les pesticides de nos fruits et légumes ?


La consommation mondiale de pesticides est en augmentation constante depuis des décennies, passant de 0,49 kg/ha (kilos/hectares) en 1960 à 2,3 kg/ha en 2015, soit 22% de la surface des Etats-Unis et 37% de l'Europe.

Selon le rapport récent du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l’agence spécialisée de l’OMS dans ce domaine, la France est le premier utilisateur européen de pesticides et Israël a le taux le plus élevé de résidus de pesticides par rapport à l'Europe et aux États-Unis.

Derrière ces chiffres effrayants, ces substances chimiques sont suspectées dans plusieurs maladies liées au système hormonal, (diabète de type 2), l'obésité et les cancers hormonodépendants (sein, prostate, thyroïde). Sans compter l’autisme ou les atteintes au développement du cerveau, telle la maladie de Parkinson.

Alors, peut-on faire quelque chose, à la maison, pour enlever une partie des produits phytosanitaires sur la peau des fruits et légumes que nous mangeons ?​

Certains fruits, comme la pomme, le raisin, la fraise ou la nectarine sont plus touchés que d'autres. Au rayon des légumes, ce sont la laitue, la pomme de terre, le poivron et la tomate cerise qui remportent la palme.

Les pesticides ne sont pas lessivables à l'eau, rincer les fruits et les légumes permet évidemment de les laver mais ce n’est pas suffisant pour enlever l'intégralité des substances chimiques. Les éplucher oui, mais en sachant que l'on va perdre une partie des nutriments contenus dans la peau des fruits et des légumes.

La solution la plus efficace serait de tremper les fruits et les légumes dans l’équivalent de deux verres d’eau mélangés à deux cuillères à café de bicarbonate de soude. Pour être complètement efficace, ce bain doit durer quinze minutes. Attention donc à bien anticiper son envie de fruit avant le repas...

Au sujet du vinaigre blanc, il est efficace pour désodoriser et éliminer les bactéries après un bain de cinq minutes, mais il n’existe malheureusement aucune étude scientifique pour établir son efficacité contre les pesticides.

Et la cuisson ?

On ne peut pas non plus compter sur la cuisson des légumes car elle ne modifie en aucun cas la concentration en produits phytosanitaires.

Et du côté du bio ?

Il y a également des pesticides dans l'alimentation bio mais évidemment dans une quantité moindre que ceux issus de l’agriculture non bio.

Mon conseil, faîtes de votre mieux et aussi compliqué que cela puisse paraître, tentez de ne pas vous empoisonner aussi la tête , il y en a assez comme ça...

Lauren Azoulay

050 307 6126

laurenazoulay@me.com

#santé #fruit

0 vue