JE MUSCLE MON MENTAL POUR MINCIR DURABLEMENT

Mis à jour : juil. 11





L'été arrive, on est plein d’ambition et prêt à ne rien manger. Pour combien de temps ?

Car les belles résolutions tombent vite à l’eau face aux tentations.

Je pense qu'il faut utiliser notre force mentale afin de gagner sur le terrain de la volonté., c'est un des principes clés de ma réussite.

Fonctionner ainsi garanti le succès dans tous les domaines, y compris les régimes.


En quelques mots, voici mes recommandations.

. vivre le régime autrement : choisir 2 ou 3 petites habitudes (le sucre dans le café…) à changer tout de suite et tenir la distance, il faut 28 jours pour modifier un comportement.

. positiver le régime : si on pense "restriction", "interdit", on va perdre. Car les émotions négatives poussent à chercher du réconfort dans la junk food, sucrée ou salée.

Ainsi penser désormais "je fais du bien à mon corps et à ma santé aussi".

. s'exercer au quotidien: les exercices de posture sont les plus efficaces pour renforcer la volonté tel que se redresser sur son siège et tenir quelques minutes dos droit, tête haute, durant quelques minutes.

. choisir son moment : déprime, rupture sentimentale, sevrage tabagique... Ce n’est pas quand on est au fond du trou qu’on trouvera les ressources nécessaires pour maigrir. Quand nos neurones sont trop occupés, cela laisse peu de place pour s’occuper du reste.

. décider pour moi : on mange souvent parce que c’est l’heure; or il est important d'apprendre à écouter nos sensations alimentaires, la faim, la satiété, l'appétit.

Et avant de craquer, on se demande si on a faim ou envie de manger.


Le sport et le contenu de l'assiette restent bien évidemment essentiels, mais passer par une petite période d'introspection afin de mieux vous comprendre est également une autre étape indispensable au succès.

Avant de se lancer, il faut déterminer où on en est et vers quoi on veut aller.

De fait, les solutions ne peuvent pas être les mêmes pour tout le monde. Et la restriction calorique n’est qu’une clé parmi d’autres.

Un ensemble de de paramètres (âge, génétique, pilule, ménopause, problème de thyroïde…) sont à aussi considérer. Il faut se demander aussi pourquoi je mange ? J'ai faim ? Je m'ennuie ? Compenser la fatigue, le stress ?

Enfin, photographier les repas peut aider à prendre conscience des quantités consommées au quotidien.



Indépendamment de l'introspection et du mental, je vous conseille dores et déjà d'adopter les réflexes suivants, ils sont essentiels pour des changements durables.

. réduire de 20% les portions de ce qui fait grossir (gâteau, pain…) et augmenter de 20% celles d’aliments peu caloriques (légumes, salades…).

. faire comme les japonais, sortir de table lorsque l’estomac est plein à 80%.

. dîner tôt car manger juste avant d’aller se coucher favorise la prise de poids.

. se laver les dents après chaque repas envoie un message au cerveau de "fin de repas".


A 3 mois de l'été, c'est le moment !


Mincissez durablement grâce à un programme sur-mesure

Sentez-vous plus légère grâce à une cure detox

Retrouver et conservez une bonne santé grâce à la naturopathie



Copie de Copie de Copie de Copie de Couverture Facebook avec des fleurs de cerisier.png
Copie de Copie de Copie de Couverture Facebook avec des fleurs de cerisier.png
IMG_4425_edited.jpg
Copie de Copie de Copie de Couverture Facebook avec des fleurs de cerisier.png
Copie de Copie de Copie de Pink and Blue Picnic Adoption Party Facebook Event Cover.png