Le point sur l'équilibre alimentaire

Alimentation santé

Bio, sans gluten sans sucres ajoutés, light, enrichi en vitamines, aromatisé à la poire ...

Recommandations alimentaires, diktats de la minceur, perfectionnisme diététique, nous ne savons plus à quel "sain" nous vouer. 

Qu'est-ce que que l'équilibre alimentaire  ? 

Bien manger, c’est adopter une alimentation variée et équilibrée, c’est-à-dire manger de tout mais en quantités différentes. 

C’est pour cela qu’il n’existe ni aliment interdit, ni aliment miracle. Tout est une question de choix et de quantité. Ainsi, un repas festif peut être compensé avec des repas plus légers et équilibrés par la suite.

Toutes les catégories d'aliments doivent faire partie de notre vie, en privilégier certaines mais sans en exclure et sans en diaboliser.

Il existe 7 familles d'aliments: 

  • les boissons, sources de minéraux, dont l’eau, seule indispensable à la vie.

  • les fruits et les légumes, riches en fibres et en vitamines, il faut en consommer au moins 5 portions par jour.

  • les sucres ou féculents, tels le pain, les céréales (blé, riz, quinoa) et les légumineuses (lentilles, haricots secs). Il en faut une portion à chaque repas pour l’énergie. Les aliments à base de céréales complètes, plus riches en fibres sont à privilégier car ils évitent les fringales entre les repas et donc le grignotage.

  • les produits laitiers. Fromage ou yaourt, les produits à base de lait de chèvre ou brebis sont recommandés car ils contiennent moins de lactose et sont donc plus digestes.

  • les protéines comme la viande, la volaille, les œufs et le poisson. Selon le gabarit de la personne et son degré d’activité physique, une à deux portions suffisent chaque jour en privilégiant le poisson deux fois par semaine.

  • les lipides ou graisses, à savoir le beurre, la margarine et les huiles végétales. Dans cette famille, l’huile d’olive et de colza sont à privilégier car elles apportent des acides gras essentiels. 

  • les bonbons, les gâteaux, le chocolat, la confiture... Ces aliments sont des calories vides, ils n’apportent rien d’indispensable et tendent à favoriser l’apparition de troubles métaboliques comme le diabète de type 2. 

Pour manger équilibré, nous devons donc manger de tout, mais pas dans les mêmes proportions et pas à la même fréquence.

Comprendre l'équilibre alimentaire

L'équilibre alimentaire se traduit par un équilibre nutritionnel  et également par un comportement, c'est à dire une façon de manger. Il est en effet important de comprendre que l’équilibre alimentaire ne peut pas se faire sans une sérénité du comportement alimentaire. 

L'équilibre nutritionnel s'acquiert par une alimentation diversifiée et adaptée à chaque individu. L'équilibre du  comportement alimentaire, lui, se traduit par une relation sereine à l'alimentation. C'est l'écoute de son corps et la gestion de ses émotions qui permet de prendre du recul sur des épisodes alimentaires qui paraissent insurmontables et de les accepter sans culpabilité. Elle est nécessaire à notre santé et à notre bien-être et se fait de manière progressive, à notre rythme. 

L'équilibre alimentaire ne se construit pas sur un repas ou sur une journée mais sur le long terme.

Dossiers 

 Lauren Azoulay

4.AH Weiss Isaac Hirsh 

Tel Aviv Yafo

 (+972) 50 307 6126

(+33) 1 77 5O 84 OO

                                                                      laurenazoulay@me.com